Anne-Laure Bedu

Un parcours au service de la soutenabilité des organisations

Des sciences politiques au développement durable

Anne-Laure a réalisé son parcours universitaire à Sciences Po Bordeaux (dont elle est sortie diplômée en 1994), puis en DEA au sein du CERVL (Centre d’Etudes et de Recherches sur la Vie Locale), obtenu avec mention bien, en 1995. Sa sensibilité à la question des inégalités la conduit à intégrer une équipe de recherche européenne au sein du Plan Urbain Construction Architecture (PUCA, Ministère de l’Equipement) sur les nouvelles formes de pauvreté urbaine, sous la direction de Jacques Donzelot, parallèlement à ses études de doctorat. Jusqu’en 2004, soit pendant 7 ans, elle enseigne les sciences politiques à Sciences Po et à l’Université des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Lille (politiques territoriales et politiques européennes de l’environnement notamment).

En 2001, elle devient chargée de mission au sein du Centre Ressources du Développement Durable (CERDD) à Lille, premier organisme créé par une Région pour mettre en application le développement durable dans les territoires. Elle participe ainsi au Sommet de Johannesburg en 2002, organise à Lille le Forum des Assises Nationales du développement durable en 2003. Dans le même temps, elle traduit, de l’anglais, l’ouvrage « Check List, un guide opérationnel pour l’urbanisme », pour le Conseil Européen des Urbanistes. Pendant son parcours, où militantisme et professionnalisme se font écho, elle participe à de nombreuses journées avec les associations du territoire, en lien notamment avec la Maison de la Nature et de l’Environnement (MNE de Lille).

 

Création de l’agence de conseils Presqu’Ile, parmi les pionnières en 2006

En 2004, elle s’ouvre pendant un an au monde de l’entreprise et se consacre à des missions d’étude et de conseil au sein du groupe TBWA Corporate sur les sujets de responsabilité sociétale et de gouvernance

Anne-Laure crée l’agence Presqu’Ile en 2006, autour d’une équipe de consultants pluridisciplinaires qu’elle dirige aujourd’hui. Ces 10 années au service des grandes organisations lui ont permis de croiser son intérêt pour la dynamique démocratique et sa passion des enjeux liés à la soutenabilité, notamment le changement climatique et la biodiversité. Engagée dans les nouvelles formes de partenariat multi-acteurs (Etat, Collectivités locales, entreprises, syndicats, associations…) pour répondre aux défis du développement durable, elle accompagne les organisations dans le management du changement et les pratiques de concertation. Elle dispense des conseils stratégiques, coordonne des plans d’action de responsabilité sociétale, dans une logique de transversalité, et anime régulièrement des sessions de formation (collectivités locales, Ministères, IFORE, CNFPT, PAI Partners, Lyonnaise des Eaux, Cofély, Aprionis, etc) et de concertation. Elle participe à l’audit de développement durable des territoires décentralisés de l’Etat, organisé par le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable au sein du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer (MEEDDM) en 2008 et 2009. Elle est membre de la Commission Particulière du Débat Public en 2009 sur le projet d’incinérateur d’Ivry sur Seine. Elle prépare et anime les Assises Nationales du Développement Durable pour la Région PACA en 2013 en coordonnant notamment le volet « intervenants/animateurs » ainsi que les travaux du Conseil Scientifique. Enfin, elle  accompagne la démarche RSE de PAI Partners (private equity) pendant 2 ans, en réalisant les audits des 15 sociétés du portefeuille et en animant le Sustainability Club.

La start-up Biosong au croisement des sciences du Vivant et du numérique

Elle fonde avec son associé Allain Bougrain-Dubourg la société Biosong en 2011, qui dédie ses activités à la science participative dans le domaine de la biodiversité, notamment autour du développement de l’application gratuite « Birdify » pour la reconnaissance vocale des chants d’oiseau.

Lancement d’Enercoop Aquitaine en 2011 puis Présidence de la SCIC 

Anne-Laure assure la présidence d’Enercoop Aquitaine (et de l’association de préfiguration) entre janvier 2011 et mai 2015, une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) fournisseur éthique d’électricité 100 % renouvelable. Elle y apporte son expérience d’entrepreneur de la création de l’Association de préfiguration au développement commercial de la société afin de donner un nouvel élan collectif aux énergies citoyennes et renouvelables sur le territoire aquitain.

Transmettre les savoirs un formation initiale et continue

Convaincue de l’importance de la transmission des savoirs, elle reprend l’enseignement en 2010-2011 au sein du MBA Communication responsable et développement durable de l’EFAP à Bordeaux sur “Les enjeux de la concertation et des nouveaux modes de gouvernance”, puis à Sciences Po Bordeaux depuis 2015 où elle est désormais professeur associée. Elle est enfin membre du Conseil d’Administration de la ComUE (Communauté des Universités et Enseignements d’’Aquitaine) depuis l’automne 2015.

En juin 2017, elle obtient le statut d’auditeur de l’IHEST, Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologies, après une formation d’un an.

Une femme engagée dans la vie de la Cité

Engagée dans la vie de la Cité, Anne-Laure est conseillère régionale de la Région Nouvelle Aquitaine,           déléguée        « Transfert,         innovation, accélération », au sein du Développement économique depuis le 13 décembre 2015. A ce titre, elle siège dans de nombreux conseils d’administration de structures publiques ou para-publiques dédiées au développement économique et au soutien à l’innovation.

Enfin, Anne-Laure, a eu l’honneur de recevoir, en 2014, les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite pour l’ensemble de ses engagements.