Être pour votre entreprise, votre organisation ou votre territoire un « démultiplicateur de valeurs »

NOTRE MISSION

Dirigeants, cadres, salariés, fonctionnaires territoriaux … sont de plus en plus en quête de projets porteurs de sens et d’authenticité. Le management se libère, le travail se ré-invente (rythme, autonomie, télétravail, bien-être), la « gestion des RH » tend à s’humaniser. Les critères de la performance intègrent désormais les aspects sociaux et environnementaux, bien au-delà des indicateurs financiers.

La comptabilité environnementale s’invite dans les bilans, la biodiversité et les ressources naturelles sont devenues de réelles préoccupations au sein des démarches de RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). On parle désormais de « performance globale » et de « résilience ». Les défis de la « transition » (énergétique et écologique) agissent ainsi comme de puissants leviers pour inventer, structurer et dynamiser les organisations ! Il s’agit d’une  leçon fondamentale de notre expérience, que nous sommes heureux de vous faire partager.

NOS SERVICES

Nos services s’adressent à tout type d’organisation (entreprises et structures de l’ESS, collectivités locales, services de l’Etat, … ).

 

Pour les entreprises et structures de l’ESS, vous aider à :

  • Consolider votre stratégie : faire le lien avec les moyens humains, renforcer la politique commerciale, structurer la gouvernance, organiser le système de management, formaliser votre plan RSE-RSO, développer vos réseaux partenariaux
  • Optimiser vos « ressources humaines » : recrutement et intégration, GPEC et plan de formation, management, fiches de poste et entretiens annuels, politique de rémunération, prévention des RPS, coaching
  • Évaluer vos performances : reporting, en lien avec la RSE-RSO, avec les référentiels en cours (Iso 26 000, PRI, ESG…)

 

Pour les territoires, vous aider à :

 

  • Définir votre projet de territoire : animation de la démarche, dynamique de partenariats, stratégie et moyens, concertation
  • Actionner vos leviers de développement : réflexion stratégique, démarche de co-construction, décloisonnement, renforcement de synergies, politique emploi-formation, structuration de filières
  • Évaluer vos actions : questions évaluatives, dispositif d’évaluation, indicateurs

 

 

NOS FONDAMENTAUX 

Résumés en 3 principes

NOS VALEURS

  • La vertu de l’intelligence collective autour du dialogue, de la cohésion et du partage
  •  La relation de confiance, avec nos partenaires et nos clients
  • L’implication de chacun dans une logique de responsabilité (« empowerment »)
  •  Un haut degré d’exigence se traduisant par la recherche du « progrès permanent »
  •  La congruence entre nos valeurs, nos discours et nos actions, en visant l’exemplarité
  •  La quête de sens dans et par le passage à l’acte (pragmatisme)
  •  La solidarité entre les institutions, les personnes, les êtres vivants et les milieux naturels, du fait de leurs liens d’interdépendance

NOS PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT EN INTERNE

  •  Nous appuyer sur la richesse culturelle et intellectuelle de l’ensemble de nos collaborateurs et partenaires
  •  Favoriser la diversité dans nos équipes et les différents « regards »
  • Limiter l’impact de nos activités sur le milieu naturel et notre empreinte écologique

 

  

 

 

 

 

 

NOS ENGAGEMENT VIS-À-VIS DE NOS CLIENTS ET PARTENAIRES

  •  Faire du service client notre priorité
  •  Être dans une relation d’écoute qualitative vis-à-vis des besoins de nos clients
  •   Humaniser nos relations, aussi bien dans l’entreprise que vis-à-vis de nos clients et partenaires
  •  Travailler à instaurer et à maintenir des relations de confiance durables
  • Respecter le secret professionnel et garantir la confidentialité à nos clients
  •  Faire de l’intégrité notre mode de conduite
  •  Favoriser le dialogue et le progrès permanent 

 

 

NOTRE DÉONTOLOGIE

CHARTE DES
MOBILITÉS

Réduire nos déplacements et éviter au maximum les émissions de gaz à effet de serre

Tout en assurant de bons équilibres personnels (santé, diminution du stress, etc…) : en accord avec nos clients, les déplacements ne s’effectuent que s’ils sont jugés indispensables.

Dans le cas contraire les conversations téléphoniques, les conférences téléphoniques, et les visioconférences peuvent être organisées.

Transports en commun

Lorsque nos déplacements sont indispensables, les transports en commun sont toujours privilégiés : train, tram, métro et/ou bus.

Covoiturage

Dans l’éventualité où les horaires ou les lieux ne permettent pas l’utilisation des transports en commun, nous avons recours aux trajets en voiture. Si tel est le cas, nous favorisons le système de covoiturage et essayons de remplir la voiture selon la limite des places disponibles et des délais impartis.

Logistique

Il est préférable, selon les disponibilités de nos clients ou des personnes rencontrées, de grouper les réunions et/ou les présentations afin de réduire les déplacements.

Déplacement domicile/travail 

Nous privilégions l’usage régulier du vélo

L’avion

Nous utilisons le mode de transport aérien à titre exceptionnel. Dans ce cas de figure, Presqu’île s’engage à compenser les émissions de Gaz à Effet de Serre dégagés par ces voyages.

Transports doux

Lorsque nous accompagnons l’organisation de manifestations, nous encourageons systématiquement l’accès à des modes de transports doux.

CHARTE ÉTHIQUE EN MATIÈRE DE CONCERTATION  

Se référant à la charte « Éthique et déontologie » de la Commission Nationale du débat Public, nos consultants s’engagent à respecter diverses règles déontologiques nécessaires à l’établissement de débats ouverts et transparents, assurant l’expression d’arguments plus que d’opinions et assurant l’équivalence de ces arguments.

Engagement en faveur du débat

  • Mettre en œuvre les orientations générales, les directives et les recommandations méthodologiques du comité de pilotage dédié au projet
  • Œuvrer sous la responsabilité du comité de pilotage dédié, avec impartialité, équité et intégrité
  • Réserver aux travaux de concertation le temps requis pour la préparation, le déroulement, et la conduite à bonne fin du débat
  • Veiller à assurer à assurer auprès de l’ensemble du public une information complète, objective, honnête et accessible
  • Favoriser l’expression du public et contribuer à ce qu’il obtienne des réponses aux questions posées
  • Veiller au respect de chacun et refuser les incivilités
  • Collaborer à une saine gestion des moyens humains, matériels et financiers mis en œuvre

Indépendance 

  • Aucune personne intéressée à une opération, à titre personnel ou en raison de ses fonctions, ne peut animer ou organiser le débat public se rapportant à cette opération
  • Le consultant – animateur doit porter sans délai à la connaissance du comité de pilotage dédié tout changement de statut ou de fonction susceptible de porter atteinte à son indépendance
  • Il manifeste, par son comportement et ses paroles, son indépendance par rapport aux diverses parties-prenantes aussi bien avant et pendant qu’après le débat public
  • Il s’interdit d’accorder, de solliciter, d’accepter tout avantage, direct ou indirect, au profit ou  de la part de tout organisme ou personne concernés, à un titre ou à un autre, par le projet soumis à débat

Devoir de neutralité et de réserve

  • Il doit faire preuve de neutralité et de tolérance
  • Il s’abstient, au cours du débat et au-delà, jusqu’à la décision du maître d’ouvrage, d’exprimer toute opinion sur le fond du projet soumis à débat
  • Il s’interdit de remettre en cause les décisions prises par le comité de pilotage dédié ou de commenter les décisions prises par ce dernier
  • Il s’engage à ne pas user indûment de sa qualité de consultant – animateur au sein de cette concertation